Accéder au contenu principal

The Black Skirts

Douceur et discrétion

En tant que membre du trio punk rock « Castel Prayon », c’est en 2004 que le vocaliste, auteur, compositeur, guitariste, bassiste et pianiste Jo Hyu Il – aussi connu sous les noms Bryan Cho et Holiday Cho – débute sa carrière. Rapidement néanmoins, ses activités prennent une autre direction ! Il se lance en solo, en profitant pour modifier le nom du groupe, qui, dorénavant, est son œuvre personnelle : « Castel Prayon » devient « The Black Skirts », ou « 검정치마», et son style s’oriente vers l’indie rock. De quoi se démarquer au sein du milieu musical de Corée du Sud… Pays d’origine du jeune homme, lequel, par ailleurs, choisi à cette époque d’y retourner, après avoir passé une bonne partie de sa vie aux États-Unis.

La carrière de Jo Hyu Il décolle véritablement grâce à l’album « 201 », lequel dispose de pistes aux évidentes influences pop, rock, ou encore reggae. En effet, l’artiste, qui a baigné dans de nombreuses cultures musicales, n’hésite pas à se montrer audacieux : il chante en espagnol, titre en français, et fait preuve d’une propension à l’originalité qui donne à ses albums et singles un côté incroyablement rafraîchissant ! Il serait donc juste de considérer ce musicien comme « inclassable », lui qui semble décidé à toucher à tous les styles… Et si peu peuvent se vanter de posséder à la fois de la polyvalence et une « signature » reconnaissable entre toutes, Bryan Cho fait bel et bien partie de cette élite : toutes ses compositions sont à son image, n’ayant rien à envier à celles d’autres, plus âgés ou plus reconnus.

Comme il est possible de le noter sur, à titre d’exemple, ses photos Instagram, le Coréen n’est pas obsédé par son apparence physique, allant ainsi plus qu’à contre-courant de la doxa de son pays d’origine. C’est un garçon très simple, dont l’accoutrement n’influence pas la qualité de son art et n’apparaît jamais dans ses œuvres visuelles, exception faite de sa première pochette d’album. Quant à ses clips, chansons et paroles, ils sont d’une délicatesse à la fois apaisante et déconcertante.

C’est timidement que l’on avance au travers du monde éthéré, presque pudique, qu’il a créé, et que nous découvrons la douceur qu’il aime à véhiculer.

Ainsi, le dernier titre du compositeur, « Everything », qui comptabilisera bientôt 2 millions de vues, s’inscrit logiquement dans la continuité de la pléiade de morceaux légers, qui a su séduire les auditeurs.

Aujourd’hui produit par le label discographique indépendant « HIGHGRND » – dont le bien connu Tablo est le créateur – Holiday Cho poursuit brillamment sa carrière, certes en toute discrétion mais ne perdant pas une miette des opportunités qui s’offrent à lui : il côtoie de grands noms de la musique, s’implique dans la production d’artistes – comme concernant XIA (준수), avec « CAKE LOVE », disponible sur la chaîne officielle du label -, et augmente graduellement sa popularité grâce à, entre autres, sa présence dans les soundtracks de dramas, notamment « Oh Hae Young Again ».

En résumé, Jo Hyu Il, dont les compositions, petit à petit, font parler d’elles, est encore bien loin d’avoir terminé de surprendre ses fans, pour leur plus grand plaisir et, nous n’en doutons pas, celui de ceux et celles qui le découvriront bientôt.

Sources :
http://seoulbeats.com/2011/12/k-pop-indie-gem-the-black-skirts/
https://www.facebook.com/HIGHGRND/photos/a.417212608463002.1073741828.376054062578857/525251200992475/?type=3&theater
http://highgrnd.com/artist.php?idx=THE%20%20BLACK%20%20SKIRTS